Arbre emblématique, il est considéré comme le centre géographique d'Auroville... Et il comporte au moins 25 troncs...

received_1974744082833779

Les Banians : les graines de ces arbres, souvent transportées par des oiseaux, germent dans les branches supérieures d'un autre arbre dont il a besoin pour se développer. Ce dernier va lui servir de tuteur et peu à peu il va l’entourer et le faire totalement disparaître. D’où son nom de figuier étrangleur. Il peut prendre ses aises, se développer sur de très grandes surfaces grâce notamment à une spécificité : celle de développer des racines de par ses branches. La branche fait une racine et la racine consolide la branche. On ne sait si c’est les racines qui vont vers le haut ou si c’est les branches qui pointent vers le bas. Symboliquement, à nouveau, on peut y voir un lien entre le monde céleste et le monde terrestre, l’arbre permettant d’unir le tout…

L'hindouisme croit que la feuille du banian est le lieu de repos du dieu Krishna et est l'arbre d'immortalité et de la fertilité. Il symbolise le Trimurti : Vishnu représente l'écorce, Brahma les racines et Shiva les branches. On dit que le banyan aurait nourri l'humanité avec " son lait " bien avant l'arrivée de toute autre forme de nourriture. On en trouve souvent aux cotés des temples ou même des cimetières. Ces arbres sont considérés comme étant également la maison de dieux et d'esprits.

Lorsqu'un banian a ses racines qui viennent puiser dans la terre il devient alors sacré.